Discours religieux mais pas que !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Discours religieux mais pas que !

Message par fab1 le Jeu 16 Avr - 22:46

Bonjour à tous !

Je ne suis pas de religion musulmane et pourtant je souhaite poster sur ce forum.
En effet j'ai lu avec beaucoup d'attention vos articles : islamo-phobie, celui de 'Tobi' ... les autres, la barrière de la langue m'empêche de les comprendre. Je suis plus ou moins d'accord avec ce qui a été écrit... je crois surtout qu'il y a un amalgamme terrible entre religion, l'origine culturelle, et l'extrémisme.
Moi je pense vraiment que l'on peut beaucoup apprendre en écoutant les autres c'est pourquoi j'aimerai (si ça vous interesse) que vous postiez des citations ou pensées que vous jugez être importantes au delà de la signification strictement religieuse; c'est à dire celles qui ont un sens particulier pour vous. (en français si possible !).
En fait mon idée c'est apprendre, penser en dehors de tout prosélytisme, car que l'on soit croyant ou pas ou de telle religion ou d'une autre je pense que les textes de foi possèdent un sens particulier : Il y a le discours religieux et le discours du bon sens (tout en étant en lien l'un avec l'autre !) Et ceux qui croient ont parfois une approche particulièrement vraie, sensée de les comprendre et de les faire comprendre.
En espérant avoir été moi même compris !,
Bonne soirée à tous D\'accord



fab1
Bon lecteur
Bon lecteur

Masculin Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par uromed81 le Sam 18 Avr - 19:26

SLT ... TOUT A FAIT D'acord avc toi mon ami.. mais pas entièrement... reste qlq petits details terribles qui empoisonnent l'interculturel............

uromed81
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Localisation : tiaret
Age : 28
Date d'inscription : 05/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://uromed81.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par fab1 le Sam 18 Avr - 23:26

Salut uromed81 !

Merci d'avoir répondu. Oui je veux bien te croire l'interculturel n'a jamais été chose facile... Ca me fait penser d'ailleurs à un professeur qui citait (en toute objectivité cependant) un géographe qui parlait de "choc des civilisations". Je reste sceptique et je ne suis pas en mesure de juger : je n'ai pas lu l'ouvrage & je ne connais pas exactement la portée de cette expression. Par contre je pense que ce n'est pas quelque chose à interprêter à la légère, et je ne m'y risquerait pas !

Si vous souhaitez faire partager des citations religieuses ou pas, textes ou expériences ce sera avec plaisir .

Moi je me lance : Que pensez-vous de cette citation ?

La religion constitue pour l'âme, un consensus normal exactement comparable a celui de la santé envers le corps. AUGUSTE COMTE
EXtrait de Système de politique positive

Sans connaitre les idées de l'auteur, cela m'évoque une interdépendance :
AME > RELIGION
CORPS > SANTE

Qu'en pensez-vous ?

fab1
Bon lecteur
Bon lecteur

Masculin Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par uromed81 le Dim 19 Avr - 0:44

re

Lors de ma
glissade vers le monde physique, je m'étais promis de tout révéler, de
dévoiler le pot-aux-roses. La vie avant la vie. La vie après la mort.
L'étape transitoire et son incroyable mécanisme d'intercession des
esprits. Je savais tout, je me rappelais de tout, et les dernières
paroles du gardien résonnaient encore en moi au moment où ma mère a
perdu les eaux, la poche ayant craqué. J'ai dévalé le conduit spirituel
à vitesse grand V, cramponné au fil invisible qui me reliait à ma
nouvelle incarnation.

Lorsqu'
Esprit et Corps ont fusionné, j'ai alors senti Sa présence lumineuse.
J'avais cru naïvement pouvoir Le prendre de vitesse ou déjouer Sa
vigilance. Il m'a posé son index sur la bouche, puis m'a susurré un
"chuuut!" qui a terminé le boulot. Un formatage en règle de ma mémoire.
Mes souvenirs d'avant la vie sont en train de s'estomper aussi sûrement
qu'un rêve qui s'envole.


Ce
qu'il me reste maintenant est cette impression diffuse qu'Il a fait ça
pour me protéger, même si je me sens énormément frustré. Je dois
repartir de zéro. Tout réapprendre une fois de plus, inlassablement.
Revivre les mêmes dilemmes, surmonter les mêmes obstacles. Si seulement
je pouvais me rappeler des solutions déjà vécues... Mais ça serait de
la triche, n'est-ce pas?


Je
suis un petit bambin bien potelé rouge de colère. Je hurle ma
frustration. Sur la table à langer de la salle d'accouchement, la
sage-femme me sourit. Sous son nez, je distingue la même marque qu'Il
m'a laissé. Le sillon, l'empreinte du doigt de l'Ange de l'Oubli...

uromed81
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Localisation : tiaret
Age : 28
Date d'inscription : 05/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://uromed81.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par uromed81 le Dim 19 Avr - 0:45

Lors de ma
glissade vers le monde physique, je m'étais promis de tout révéler, de
dévoiler le pot-aux-roses. La vie avant la vie. La vie après la mort.
L'étape transitoire et son incroyable mécanisme d'intercession des
esprits. Je savais tout, je me rappelais de tout, et les dernières
paroles du gardien résonnaient encore en moi au moment où ma mère a
perdu les eaux, la poche ayant craqué. J'ai dévalé le conduit spirituel
à vitesse grand V, cramponné au fil invisible qui me reliait à ma
nouvelle incarnation.

Lorsqu'
Esprit et Corps ont fusionné, j'ai alors senti Sa présence lumineuse.
J'avais cru naïvement pouvoir Le prendre de vitesse ou déjouer Sa
vigilance. Il m'a posé son index sur la bouche, puis m'a susurré un
"chuuut!" qui a terminé le boulot. Un formatage en règle de ma mémoire.
Mes souvenirs d'avant la vie sont en train de s'estomper aussi sûrement
qu'un rêve qui s'envole.


Ce
qu'il me reste maintenant est cette impression diffuse qu'Il a fait ça
pour me protéger, même si je me sens énormément frustré. Je dois
repartir de zéro. Tout réapprendre une fois de plus, inlassablement.
Revivre les mêmes dilemmes, surmonter les mêmes obstacles. Si seulement
je pouvais me rappeler des solutions déjà vécues... Mais ça serait de
la triche, n'est-ce pas?


Je
suis un petit bambin bien potelé rouge de colère. Je hurle ma
frustration. Sur la table à langer de la salle d'accouchement, la
sage-femme me sourit. Sous son nez, je distingue la même marque qu'Il
m'a laissé. Le sillon, l'empreinte du doigt de l'Ange de l'Oubli...

uromed81
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Localisation : tiaret
Age : 28
Date d'inscription : 05/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://uromed81.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par fab1 le Lun 20 Avr - 16:49

Excellent. Comme c'est bien vu !

fab1
Bon lecteur
Bon lecteur

Masculin Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par uromed81 le Lun 20 Avr - 21:44

re.... je ne suis pas trop philo mais je pense qu'un individue est heureux lorsqu'il vit hyperconjointement avc sa religion... sorte d'un mécanisme de psychoequilibrage... qui empeche toute déviation du droit chemain


moi je trouve ca pleinement en ISLAM :sunny:

uromed81
Modérateur
Modérateur

Masculin Nombre de messages : 672
Localisation : tiaret
Age : 28
Date d'inscription : 05/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://uromed81.over-blog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par fab1 le Mer 22 Avr - 7:39

re,

Croire à toujours été psychologiquement positif puisqu'il cela permet de s'appuyer sur quelque chose et de se dire qu'il existe un autre ordre de vérité. De plus, certains aspects du discours religieux sont comme un code en quelque sorte (et plus particulièrement dans l'islam il me semble) qui permettrait de mieux se conduire dans le sens où ce que l'on peut faire et donc ce qui est bon (c'est à dire valorisé dans les textes de loi) est justement écrit. Cela a, en quelque sorte, la même fonction que l'éducation apportée par les parents. Et dans ce sens si le texte religieux est compris à sa juste valeur il pourrait permettre d'"éviter toute déviation du droit chemin". Donc pour moi il y a deux dimensions : croire d'une part et appliquer, adopter les coutumes, les rites de cette croyance d'autre part. L'un et l'autre permettrait à l'homme de pouvoir d'accomplir pleinement. C'est un peu ce que j'évoquais plus haut : le discours de la foi (c'est l'idée de l'existence d'un autre ordre de vérité) et le discours du bon sens (qui, par exemple, dénigre l'excès, valorise une conduite de vie saine) : il me semble que l'on retrouve ces deux aspects dans ce que l'on qualifie de "texte de foi".

fab1
Bon lecteur
Bon lecteur

Masculin Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par Hiouel le Mer 22 Avr - 15:57

Merci bcp pour ce sujet fab1

Je crois que chaque être conscient doit sûrement et pas obligatoirement croire en quelque chose (une religion, un être supérieur), même un athée crois en la nature comme créateur, donc malgré lui, il est religieux…

Permettez moi de parler un peu du texte religieux en Islam, car à mon avis il n’est pas un texte ordinaire.

- ce n’est pas de la poésie, ce n’est du texte littéraire classique, et cela par le témoignage des ennemis du prophète (paix soit sur lui), ils décrivait ce texte de sacrilège, de sorcellerie, car tous ceux qui l’écoutaient (des gens de poésie à cette époque) entraient dans la religion. Ils le décrivaient de poésie mais ils n’ont trouvé que deux versets seulement qui avaient la même structure des vers de poésie connu en arabie.

- Ce texte a été exprimé par un orphelin qui n’a jamais eu des études, il est mort sans avoir écrit le moindre mot durant toute sa vie.

- Le texte coranique comporte plusieurs prophéties comme tous les textes religieux sacrés.

- Il comporte une loi qui gère tous les domaines de la vie, sociale, juridique, économique, militaire, scientifique et morale…….

- Il est cité dans plusieurs versets du Coran qu’il est « En arabe » et il est aussi cité que Dieu lui-même s’en Est chargé cette fois-ci à le garder des corruptions de l’homme, « En vérité c'est Nous qui avons fait descendre le Coran, et c'est Nous qui en sommes gardien » El-Hidjr N°09. on croit que les textes sacrés de l’Evangile et du Torah s’ils ont étaient corrompus, c’est en cours des traductions de l’Araméen, au Grec puis au Latin que plusieurs mots n’avaient plus le même sens du texte original. Le texte coranique est appris par cœur par des millions de gens à travers le monde, et même si les accents de la langue arabe diffèrent d’une région à l’autre, on a appris à le réciter phonétiquement de la même façon que le prophète (paix soit sur lui) le récitait, c’est pour cette raison, on trouve un Indonésien qui ne connaît que quelques expressions en arabe capable d’apprendre ce texte aussi facilement qu’un arabe et peut être mieux.

- Il contient un certain code numérique qui assure pour les nations à venir qu’il n’y avait pas de changement du texte original, par exemple :

- Le mot « jour » a été cité 365 fois.

- Le mot « jours » au pluriel a été cité 27 fois, (c’est le nombre de jours du mois lunaire)

- Le mot « jours » (deux jours en arabe) cité 03 fois + 27 du pluriel qui nous donne 30 jours solaires.

- Le mot « lune » 27 fois (nombre de jours du mois lunaire).

- « prières » = 05 c’est le nombre de prières par jour en Islam.

- Dieu a dit : « Pour Dieu, Jésus est comme Adam qu'Il créa de poussière, puis Il lui dit "Sois" : et il fut. » (Al-Imrane 59) le nom de Jésus (paix soit sur lui) a été cité 25 fois autant que nom d’Adam (paix soit sur lui). Jesus et Adam n’on été cités conjointement que dans un seul verset !

- « mal » = « bien » = 167

- Le mot « ange, angélique » 88 fois, le mot « démon, ou diable, ou Satan » 88 fois.

- Le mot « la vie d’ici bas » = « la vie d’après » = 115 fois.

- Le mot « Dieu Aime » = « Dieu n’Aime pas » = 16 fois.

- Le mot « homme » = « femme » = 24 fois.

- Le mot « ordonne » = « interdit » = 07 fois….. il y en a plusieurs et ces mots ne sont pas cités conjointement comme homme et femme…

- ---------------


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hiouel
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1799
Age : 36
Localisation : Algérie
Date d'inscription : 18/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.livresdemedecine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par Hiouel le Mer 22 Avr - 16:02

joli avatar "house" D\'accord


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hiouel
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1799
Age : 36
Localisation : Algérie
Date d'inscription : 18/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.livresdemedecine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par fab1 le Mer 22 Avr - 23:30

Merci Hiouel de participer !

Merci également pour toutes ces informations qui ont éveillé ma curiosité sur certains points!
Pouvez-vous donner plus d'informations sur "
- Il comporte une loi qui gère tous les domaines de la vie, sociale, juridique, économique, militaire, scientifique et morale……. "
Je ne connais pas la décomposition du coran. Mais il me semble que c'est le texte qui intégre le plus les 2 aspects : religieux et conduite de vie. Corrigez moi si je me trompe !
Le texte aurait-il été "exprimé" dans son entier par un orphelin ? Qu'entendez-vous par exprimer ?

Merci

PS : oui c'est vrai que j'aime beaucoup le personnage de Dr house D\'accord

fab1
Bon lecteur
Bon lecteur

Masculin Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par Hiouel le Jeu 23 Avr - 15:29

Bonjour fab1 D\'accord , merci pour la réponse

Le texte coranique est la parole de Dieu transmise à l’humanité à travers le prophète (paix soit sur lui), le coran n’est pas donc une création du Prophète ni même de Dieu, c’est Sa parole transmise au prophète par le moyen de l’archange Gabriel..

Le coran comporte une loi qui gère tous les domaines de la vie, ce n’est pas seulement les conduites de la vie, c’est une vraie constitution…permettz moi ici encore une fois de vous citer quelques exemples tirés du Coran, et j'espère que je ne serai pas trop long au point de vous nuir

Social et morale:

« 23. et ton Seigneur a décrété : "n'adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère : si l'un d'eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi; alors ne leur dis point : "Fi !" et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses.
24. et par miséricorde; abaisse pour eux l'aile de l'humilité; et dis : "Ô mon Seigneur, fais-leur; à tous deux; miséricorde comme ils m'ont élevé tout petit".
25. Votre Seigneur connaît mieux ce qu'il y a dans vos âmes. Si vous êtes bons; Il est certes Pardonneur pour ceux qui Lui reviennent se repentant.
26. "Et donne au proche parent ce qui lui est dû ainsi qu'au pauvre et au voyageur (en détresse). Et ne gaspille pas indûment,
27. car les gaspilleurs sont les frères des diables; et le Diable est très ingrat envers son Seigneur.
28. Si tu t'écartes d'eux à la recherche d'une miséricorde de Ton Seigneur, que tu espères; adresse-leur une parole bienveillante.
29. Ne porte pas ta main enchaînée à ton cou [par avarice], et ne l'étend pas non plus trop largement, sinon tu te trouveras blâmé et chagriné.
30. En vérité ton Seigneur étend Ses dons largement à qu'Il veut ou les accorde avec parcimonie. Il est, sur Ses serviteurs, Parfaitement Connaisseur et Clairvoyant
31. Et ne tuez pas vos enfants par crainte de pauvreté; c'est Nous qui attribuons leur subsistance; tout comme à vous. Les tuer, c'est vraiment, un énorme pêché.
32. Et n'approchez point la fornication. En vérité, c'est une turpitude et quel mauvais chemin !
33. Et; sauf en droit, ne tuez point la vie que Dieu a rendu sacrée. Quiconque est tué injustement, alors Nous avons donné pouvoir à son proche [parent] . Que celui-ci ne commette pas d'excès dans le meurtre, car il est déjà assisté (par la loi).
34. Et n'approchez les biens de l'orphelin que de la façon la meilleur, jusqu'à ce qu'il atteigne sa majorité. Et remplissez l'engagement, car on sera interrogé au sujet des engagements
35. Et donnez la pleine mesure quand vous mesurez; et pesez avec une balance exacte. C'est mieux [pour vous] et le résultat en sera meilleur.
36. Et ne poursuis pas ce dont tu n'as aucune connaissance. L'ouïe, la vue et le coeur : sur tout cela, en vérité, on sera interrogé.
37. Et ne foule pas la terre avec orgueil : tu ne sauras jamais fendre la terre et tu ne pourras jamais atteindre la hauteur des montagnes !
38. Ce qui est mauvais en tout cela est détesté de ton Seigneur. » Al-Israa



Economique :

- Interdiction du commerce avec intérêt :

« 275. Ceux qui mangent [pratiquent] de l'intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. Cela, parce qu'ils disent : "Le commerce est tout à fait comme l'intérêt" Alors que Dieu a rendu licite le commerce, et illicite l'intérêt… » Al-Bakara.

« 276. Dieu anéantit l'intérêt usuraire et fait fructifier les aumònes. Et Dieu n'aime pas le mécréant pécheur. » Ce verset nous éclairci sur ce qui ce passe avec le système monétaire mondial aujourd’hui basé sur l’intérêt et la crise que connaît le monde actuellement, plusieurs trillions de Dollars sont anéanti…seuls les banque qui interdit l’intérêt (Banques Islamiques) ont connu une certaine stabilité.

« 278. Ô les croyants ! Craignez Dieu; et renoncez au reliquat de l'intérêt usuraire, si vous êtes croyants.
279. Et si vous ne le faites pas, alors recevez l'annonce d'une guerre de la part de Dieu et de Son messager. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne léserez personne, et vous ne serez point lésés.
280. A celui qui est dans la gêne, accordez un sursis jusqu'à ce qu'il soit dans l'aisance. Mais il est mieux pour vous de faire remise de la dette par charité ! Si vous saviez ! » Al-Bakara



Les dettes

« 282. Ô les croyants ! Quand vous contractez une dette à échéance déterminée, mettez-la en écrit; et qu'un scribe l'écrive, entre vous, en toute justice; un scribe n'a pas à refuser d'écrire selon ce que Dieu lui a enseigné; qu'il écrive donc, et que dicte le débiteur : qu'il craigne Dieu son Seigneur, et se garde d'en rien diminuer. Si le débiteur est gaspilleur ou faible, ou incapable de dicter lui-même, que son représentant dicte alors en toute justice. Faites-en témoigner par deux témoins d'entre vos hommes; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d'entre ceux que vous agréez comme témoins, en sorte que si l'une d'elles s'égare, l'autre puisse lui rappeler. Et que les témoins ne refusent pas quand ils sont appelés. Ne vous lassez pas d'écrire la dette, ainsi que son terme, qu'elle soit petite ou grande : c'est plus équitable auprès de Dieu, et plus droit pour le témoignage, et plus susceptible d'écarter les doutes. Mais s'il s'agit d'une marchandise présente que vous négociez entre vous : dans ce cas, il n'y a pas de péché à ne pas l'écrire. Mais prenez des témoins lorsque vous faites une transaction entre vous; et qu'on ne fasse aucun tort à aucun scribe ni à aucun témoin. Si vous le faisiez, cela serait une perversité en vous. Et craignez Dieu. Alors Dieu vous enseigne et Dieu est Omniscient. » Al-Bakara.



Juridique :

- L’héritage :

« 11. Voici ce que Dieu vous enjoint au sujet de vos enfants : au fils, une part équivalente à celle de deux filles. S'il n'y a que des filles, même plus de deux, à elles alors deux tiers de ce que le défunt laisse. Et s'il n'y en a qu'une, à elle alors la moitié. Quant aux père et mère du défunt, à chacun d'eux le sixième de ce qu'il laisse, s'il a un enfant. S'il n'a pas d'enfant et que ses père et mère héritent de lui, à sa mère alors le tiers. Mais s'il a des frères, à la mère alors le sixième, après exécution du testament qu'il aurait fait ou paiement d'une dette. De vos ascendants ou descendants, vous ne savez pas qui est plus près de vous en utilité. Ceci est un ordre obligatoire de la part de Dieu, car Dieu est, certes, Omniscient et Sage.
12. Et à vous la moitié de ce laissent vos épouses, si elles n'ont pas d'enfants. Si elles ont un enfant, alors à vous le quart de ce qu'elles laissent, après exécution du testament qu'elles auraient fait ou paiement d'une dette. Et à elles un quart de ce que vous laissez, si vous n'avez pas d'enfant. Mais si vous avez un enfant, à elles alors le huitième de ce que vous laissez après exécution du testament que vous auriez fait ou paiement d'une dette. Et si un homme, ou une femme, meurt sans héritier direct, cependant qu'il laisse un frère ou une soeur, à chacun de ceux-ci alors, un sixième. S'ils sont plus de deux, tous alors participeront au tiers, après exécution du testament ou paiement d'une dette, sans préjudice à quiconque. (Telle est l') Injonction de Dieu ! Et Dieu est Omniscient et Indulgent.
13. Tels sont les ordres de Dieu. Et quiconque obéit à Dieu et à Son messager, Il le fera entrer dans les Jardins sous lesquels coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Et voilà la grande réussite. » (Les femmes).



- Cou est blessures :

« 45. Et Nous y avons prescrit pour eux vie pour vie, oeil pour oeil, nez pour nez, oreille pour oreille, dent pour dent. Les blessures tombent sous la loi du talion. Après, quiconque y renonce par charité, cela lui vaudra une expiation. Et ceux qui ne jugent pas d'après ce que Dieu a fait descendre, ceux-là sont des injustes. » (Al-Maida).

« 92. Il n'appartient pas à un croyant de tuer un autre croyant, si ce n'est par erreur. Quiconque tue par erreur un croyant, qu'il affranchisse alors un esclave croyant et remette à sa famille le prix du sang, à moins que celle-ci n'y renonce par charité. Mais si [le tué] appartenait à un peuple ennemi à vous et qu'il soit croyant, qu'on affranchisse alors un esclave croyant. S'il appartenait à un peuple auquel vous êtes liés par un pacte, qu'on verse alors à sa famille le prix du sang et qu'on affranchisse un esclave croyant. Celui qui n'en trouve pas les moyens, qu'il jeûne deux mois d'affilée pour être pardonné par Dieu. Dieu est Omniscient et Sage.
93. Quiconque tue intentionnellement un croyant, Sa rétribution alors sera l'Enfer, pour y demeurer éternellement. Dieu l'a frappé de Sa colère, l'a maudit et lui a préparé un énorme châtiment. (les femmes)



« 219. - Ils t'interrogent sur le vin et les jeux de hasard. Dis : "Dans les deux il y a un grand péché et quelques avantages pour les gens; mais dans les deux, le péché est plus grand que l'utilité". Et ils t'interrogent : "Que doit-on dépenser (en charité) ?" Dis : "L'excédent de vos bien." Ainsi, Dieu vous explique Ses versets afin que vous méditez » Al-bakara



….>> à Suivre


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hiouel
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1799
Age : 36
Localisation : Algérie
Date d'inscription : 18/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.livresdemedecine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par el kawn le Ven 24 Avr - 23:47

merci fab 1 , d'avoir ouvert ce sujet. :sunny:

j'ai bien suivi votre discussion, et comme hiouel, l'a bien dit l'islam touche à tous les domaines de la vie humaine.

allah(dieu) le tout puissant, s'adresse à nous et nous parle au sujet de notre comportement en vers autrui, et nous parle de la discrimination, il dit:
49:11: Ô vous qui avez cru! Qu'un groupe ne se raille pas d'un autre groupe: ceux-ci sont peut-être meilleurs qu'eux. Et que des femmes ne se raillent pas d'autres femmes: celles-ci sont peut-être meilleures qu'elles. Ne vous dénigrez pas et ne vous lancez pas mutuellement des sobriquets (injurieux). Quel vilain mot que ‹perversion› lorsqu'on a déjà la foi. Et quiconque ne se repent pas... Ceux-là sont les injustes.


49:12: Ô vous qui avez cru! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n'espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux.


49:13: Ô hommes! Nous vous avons créés d'un mâle et d'une femelle, et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entreconnaissiez. Le plus noble d'entre vous, auprès d'Allah, est le plus pieux. Allah est certes Omniscient et Grand- Connaisseur.


souret el hujurat(les appartements)




el kawn
Modérateur
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 766
Date d'inscription : 06/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par TOBI le Lun 27 Avr - 21:55

salut tout le monde , j'aime pas le terme prosélitysme , en fait je conaissait pas ce mot, et je découvris que celà veut dire : une insistance ardente en vue de rallier des personnes à une cause , puis ça s'est générer ou plutot spécialisé pour désigner la conversion religieuse; comme si les musulmans veulent imposer leur conviction religieuse à autrui faisant preuve d'une éxtréme psychorigidité , celà est aussi valable pour le terme islamophobie, bien sur on ne trouvera pas de terme équivalent pour qualifier le judaisme, il serait en fait préférable de parler d'antisémétisme! ... hélas c'est pas nous qui choisissent les mots.

TOBI
Chef de lecture
Chef de lecture

Masculin Nombre de messages : 138
Age : 30
Localisation : TIARET
Date d'inscription : 03/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par fab1 le Lun 27 Avr - 22:57

Bonsoir à tous le monde !

Merci beaucoup Hiouel, el kawn, tobi pour vos réponses. Et merci d'avoir poster des extraits cela m'a permis d'en connaitre un peu plus.
Je n'avais vraiment pas l'idée qu'il s'agissait d'une telle constitution comme vous l'avez évoqué et illustrez par les extraits qui montrent bien que ça touche tous les domaines de la vie quotidienne.
J'aime beaucoup cet extrait : " Ô vous qui avez cru! Evitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n'espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. "

Avec cette idée de vous qui croyez (sous entendu fermement assidûment au sens religieux) éviter de croire (conjecturer [le terme est vraiment très bien choisi] je dirai aussi spéculer ) .... enfin il me semble que ce soit le sens donné

Pour tobi :
le terme islamophobie je le trouve très mal choisi également... je l'ai juste repris d'un sujet précédent pour expliquer que j'avais lu attentivement ! les autres articles.
Par contre le proselytisme .... le premier sens que vous avez donné me parait plutôt ancien "railler à sa cause" a vraiment un sens péjoratif dans le sens où l'on sous-entend une mauvaise intention cachée dissimulée.
A mon avis il désigne davantage d'avidité à faire partager une croyance de manière plus ou moins appuyée ou ardente (et pas forcemment imposante). Et c'est pourquoi je souhaitais insister sur l'enjeu de ce post : apprendre comprendre s'enrichir découvrir et non convertir.

En fait pour essayer d'être plus clair c'est l'idée que pour la personne qui croit l'existence de dieu et les dogmes inscrits dans le texte de foi sont d'une telle évidence pour lui qu'il pourrait être tenté de ne pas comprendre que l'on puisse être croyant d'une autre religieux, athée ou agnostique.

J'ai souhaité insister sur ce point car j'avais lu un de vos sujets qui m'a laissé perplexe (peut être à tord !) et c'est pourquoi j'ai préféré par principe de précaution en quelque sorte préciser ce point . JE CITE " il je crois que j'ai déjà commencé à motiver ses persones pour faire des

recherches sur l'islam mais j'ai besoin de vos conceils pourque mon approche soit plus bénifique ,

j'avoue que je manque énormément d'arguments surtout pour discuter avec le AT" ou encore zahra : "il y a deux mois que j'essayais de convertir une amie a l'islam " Fin de citation

Je ne suis pas là pour juger cette situation et ne cherche en aucun cas à vous vexer carje ne connais pas la situation. Tout ce que je peux vous dire c'est que croire est une question de confiance en l'existence d'un dieu, que l'on ne peut pas prouver, qui n'est pas du domaines de la science ici. Mais (comme je l'ai dit plus haut) l'homme croyant est porteur d'un autre ordre de vérité. Et il me semble que c'est une OBLIGATION morale que d'accepter que l'autre puisse avoir des convictions différentes que les notres (ou ne pas en avoir). Et ceci du fait même que l'on ne peut pas prouver l'existence de dieu même si pour certains la "signature" de dieu est visible en chaque lieu et a chaque moment. En tout cas je pense que l'on peut être univoque sur un point.

Voila j'espère avoir pu clarifier ce que j'essayais de faire comprendre, c'est vrai que j'avais un peu posé mes mots sans les avoir expliqué !
En tout cas si vous Tobi ou les autres (encore merci Hiouel et el kawn) souhaitent poster se sera vraiment super.

Je finis par une petite citation :

La religion sans la conscience morale n'est qu'un culte superstitieux. Kant

PS : Je suis un peu pris pour quelques semaines mais je reviendrai très vite participer à ce sujet dès que possible !

fab1
Bon lecteur
Bon lecteur

Masculin Nombre de messages : 20
Date d'inscription : 08/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Discours religieux mais pas que !

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:49


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum