Les erreurs les plus grandes demeurent sans conséquences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les erreurs les plus grandes demeurent sans conséquences

Message par ISRAA le Ven 15 Mai - 0:19

Tous mes respects à ceux qui exercent la médecine pour le malade, à ceux qui , malgrés la dureté des jours, gardent quelques atomes de conscience, à ceux qui obéissent aux morales et respectent les droits:

Le célèbre Hippocrate avait écrit dans son livre "ancienne médecine"
"La plus part des médecins ressemblent à mes yeux à de mauvais pilotes . Quand la mère est calme, personne ne discerne leurs fautes, mais qu'ils aient à faire face à un vent violent ou à une tempête, leur ignorance devient alors éclatante et chacun réalise que le navire court à sa perte de leur faits.
Il en est de même, de nombreux mauvais médecins: quand ils traitent des affections bégnignes, et ce sont heureusement les plus fréquents, leurs érreurs les plus grandes demeurent sans conséquences et passent inapperçues des profanes, mais s'il ont à affronter une maladie grave ou dangereuse, leur ignorance apparaît à tous, la sanction est rapide et suit de prés les fautes qu'ils ont commises".
Quelques questions méritent des réponses
1-Considérons nous encore l'étudiant comme un projet de futur?
2-Si oui, comment faut il investir dans cette ressource pour pouvoir créer une compétence?
3-La compétence est ,à elle seule, la clé de réussite?
4-Comment gérons nous nos connaissances pour équilibre la convergence connaissances- compétence ?
5-Le capital humain(externe, interne, résident) est il valorisé dans son service ?
6-Si oui quels sont les critères de valorisation?
Le débat est ouvert pour une analyse critique de la formation médicale en Algérie.


L'étudiant n'est pas un vase qu'on remplit, c'est un feu qu'on allume

ISRAA
Bon lecteur
Bon lecteur

Féminin Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 10/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les erreurs les plus grandes demeurent sans conséquences

Message par Hiouel le Lun 18 Mai - 2:52

1-Considérons nous encore l'étudiant comme un projet de futur?

Malheureusement non, nos prof d'aujourd'hui ne présentent plus leurs cours et à la place il nous envoient des résidents (mes respects à vous) mais le cours d'un professeur est le fruit de l'expérience de toute une vie...le résident ne fera que nous faire un bon résumet du cours...
les proffessers d'aujourd'hu ne transmettent plus leur savoir ni aux étudients ni aux assistants....ils le cachent.....
2-Si oui, comment faut il investir dans cette ressource pour pouvoir créer une compétence?
L'etudient doit être condidéré comme le seul avenir d'une nation....pour en sortir une cmpétense il faut le prendre en charge depuis letout début de son cursus....
- Un milieu d'étude favorable.
- Une bourse adéquate.
- Une documentation riche, Internet gratuite, bibliothèque et cours en ligne, des comptes gratuit aux grandes revus mondiales.
3-La compétence est ,à elle seule, la clé de réussite?


Non, la conscience et le bon sens, la morale et l'éthique...
...........>>


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Hiouel
Admin
Admin

Masculin Nombre de messages : 1799
Age : 36
Localisation : Algérie
Date d'inscription : 18/03/2007

Voir le profil de l'utilisateur http://www.livresdemedecine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les erreurs les plus grandes demeurent sans conséquences

Message par ISRAA le Ven 22 Mai - 18:20

Merci Hiouel pour ces réponses
1-Considérons nous encore l'étudiant comme un projet de futur?
Le parcours d'un étudiant de médecine depuis sa 1 ère année



:géni: :génial: :faim: 1-2-3 ème année

:faim: :faim: :faim: 4-5-6 ème année

:affraid: :affraid: :affraid: :triste: :pleure: 7 ème année


:dip: Le DIPLOME "MEDECIN GENERALISTE"

:triste: Et puis c'est la croisée des chemins
:doc: RESIDANAT OU FONCTION PUBLIQUE OU LIBERALE


:war: :boom: :triste: :affraid: :affraid: :affraid: :cbrize: :cbrize: :cbrize: Mad Mad Mad

mais ... si on avait pensé dès le début à allumer le feu :dinner:------------------------:géni:



2-Si oui, comment faut il investir dans cette ressource pour pouvoir créer une compétence?

- Un milieu d'étude favorable. :sunny: :sunny: :sunny: mais... :pale: :pale: :pale:
- Une bourse adéquate. study study study mais... 8) :suspect: Crying or Very sad :cbrize: :cbrize: :cbrize:
- Une documentation riche, Internet gratuite, bibliothèque et cours en ligne, des comptes gratuit aux grandes revus mondiales. :plz: :plz: :plz:
3-La compétence est ,à elle seule, la clé de réussite?




Non, la conscience et le bon sens, la morale et l'éthique... :bravo: :bravo: :bravo:


L'étudiant n'est pas un vase qu'on remplit, c'est un feu qu'on allume

ISRAA
Bon lecteur
Bon lecteur

Féminin Nombre de messages : 49
Date d'inscription : 10/12/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les erreurs les plus grandes demeurent sans conséquences

Message par el kawn le Sam 6 Juin - 23:13

ah! je n'est pas vu cela israa c'est vraiment drole :P , bonne analyse Wink.

je crois que c'est le grand défis de la nouvelle génération, n'est ce pas ?

BRISONS CE CERCLE INFERNAL.

el kawn
Modérateur
Modérateur

Féminin Nombre de messages : 766
Date d'inscription : 06/05/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les erreurs les plus grandes demeurent sans conséquences

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 3:06


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum